4 décembre 2009

Culculs !


J'aime bien ces moments sous les toits, où il fait bon, lorsque le modèle oublie qu'il a plus de fringues sur les ombres de son anatomie et somnole, avec le bruit des crayons et de la concentration.










Les suivants sont inspirés de tableaux ( souvent de Rubens ).







Georges Brassens - Le Gorille
( Haha...! )



28 novembre 2009

Oyé oyé!


Deux mois et demi plus tard, j'ai enfin la sensation d'avoir complètement amorti le retour. Autant le retour ici que le retour à cette vie là. Ca a pris du temps, et pas mal d'énergie. D'où la toute petite activité de ce blog depuis septembre.

Je travaille vraiment sur mes projets pour l'école ( bande dessinée à St Luc Bruxelles ), et puis j'ai aussi un sacré travail pour des sous qui me prend une grosse partie du temps que je ne passe pas au dessus de mon bureau, ou au fin fond d'un sommeil tyrannique et capricieux ou encore parmi les amis retrouvés ( yeahh lélé man!! ).


Maintenant, donc, que certaines choses sont remises en place, je vais pouvoir reprendre ma communication bloguesque en main. Faut pas cracher sur les portes qu'ouvre un endroit bien entretenu avec une jolie vue dans la prairie internet.


Voici tout de suite la fin de mon voyage dans mon carnet. D'ailleurs je fais une grande pause dans le carnetisme, me consacre à autre chose, jusqu'à ce que l'envie ou le besoin de raconter le monde en si petit me reviennent.
















Dès la semaine prochaine plein de travaux fraîchement finis, en court, ou carrément poussiéreux. Je vous attends au tournant ( il y aura même plein de dessins de gens tous nus!).


PS : J'ai été invitée à la radio par Ronan Manuel pendant le festival de Bande Dessinée Quai des bulles à St Malo fin octobre, pour parler de mon voyage et mes carnets, avec deux copains. Pour ceux que ça intéresse, j'ai les émissions en fichier son, faites péter les adresses mail et je vous les envoie avec plaisir.

Merci Ronan!






29 octobre 2009

La belle




Bruxelles, un peu.



7 octobre 2009

Daddy


Une acrylique qui date un peu, portrait de mon père.
Parce que y a des fois où c'est le bon moment.

Tom Tomlinson et Stacey Kent - My heart belongs to Daddy.


30 septembre 2009

Mañanas de sol.






Bob Marley and the Wailers - Is this love.


25 septembre 2009

Astor







Graciela Oscura - Astor Piazzolla


22 septembre 2009

16 septembre 2009

De retour à Bruxelles.

Vous avez peut être vous aussi reçu le mail qui circule en plein de langues autour du Darkness World du 17 septembre.


"Le 17 Septembre 2008 de 21:50 à 22:00 heures, il est proposé d'éteindre toutes les lumières et si possible tous les appareils électriques pour que notre planète puisse respirer.

Si la réponse est massive, les économies d'énergie peuvent être considérables Seulement 10 minutes, et nous verrons combien nous sommes à souhaiter le ralentissement de cette course infernale vers "toujours plus".

Si nous sommes 10 minutes dans le noir, allumons une bougie et simplement nous la regardons, nous pouvons respirer et notre planète aussi.

Remarquons que le traditionnel 5 minutes pour sauver la planète s'est étendu à 10 minutes. A quand une journée entière..."

Super chouette initiative donc, mais attention aux malentendus et idées reçues que véhicule cette petite présentation de l'action. En effet, après avoir reçu le mail, j'en ai parlé un bout de temps avec les trois copains avec qui je vis. Par chance, l'un deux en connait assez sur le système de production et de distribution de l'énergie nucléaire pour rétablir un peu de vrai quand à l'erreur que fait le mail en vantant une supposée économie. Par chance aussi, l'un deux a écrit hier un texte assez juste et très agréable à lire sur le positionnement auquel nous sommes arrivés, et la façon dont nous avons répandu l'information de l'action autour de nous dans Bruxelles. 

Je vous invite alors à lire ce texte de Grégoire.

" Salut les cocos. je vous propose un deal. Jeudi prochain, c'est à dire après demain entre 21H50 et 22h00 on sera quelques idéalistes doux rêveurs à côté de leur pompes et fiers de l'être à éteindre nos lumières ainsi que tous les appareils électriques(si possible). Un petit moment dans la pénombre autour d'une bougie, juste le temps de raconter une bonne histoire de fantôme qui fait peur, "au milieu des ombres fantastiques". 
Pour être honnête ça va pas vraiment concrètement économiser d'énergie instantanément. En effet l'énergie électrique produite par les centrales nucléaires n'est pas stockée. ce qui n'est pas utilisé est donc perdu. Le projet est bien plus fou qu'une économie de dix minutes. Le but de cette action est en fait de remettre en question la consommation faramineuse de fées électricité qui se trouvent(les pauvres chouttes) broyées dans nos lampadaires, néons, lampes de chevets, frigo, four micro-ondes, ordinateurs en marche 24/24, nos télé toujours allumées et qui nous légumisent, j'en passe et des meilleurs... 
Il faut tout d'abord savoir que l'intensité de l'activité d'une centrale dépend de la demande qu'on lui fait. Si l'on dépense l'énergie sans compter, la centrale nucléaire s'adapte. Mais si les dépenses venaient à diminuer, alors l'activité nucléaire, et par là même l'amoncellement des déchets radioactifs, serait forcer de suivre la tendance. malheureusement le fait même que la production d'énergie soit énorme nous amène à penser cette énergie comme étant inépuisable et nous pousse à la consommation vorace, insouciante. Et vu les gros sousous qui sont engrangés dans l'affaire, l'Etat, les publicités font tout pour entretenir cette course à la consommation. Et avec les villes qui s'étendent et tout et tout, c'est de pire en pire. Du coup plus ça va et plus on chie dans la bouche de Pacha Mama. Mais se faisant on chie aussi sur nos propres têtes, et ça on finira bien par s'en rendre compte violemment tot ou tard. mais si on pouvait réagir avant que la merde ne nous étouffe(spécial cass'dédi au cauchemar de la Marie), ça peut être chouette.
Ces dix minutes seront l'occasion de penser à tout ça, d'écouter un peu de silence, de regarder la pénombre danser au rythme de votre souffle qui fait vaciller la flamme de la bougie, de voir toutes ces choses qu'on voit tellement mieux quand il fait sombre... et de se foutre la frousse entre amis en faisant des grimaces au dessus de la chandelles: baaaahhaaallabouhébouhaaaa...

Si la réaction est massive, elle peut avoir un impacte. Si on est dix sans doutes que ça sert pas à grand chose, mais ce sera quand même poétique. Rien que pour la beauté du geste ça peut valoir le coup. Et ceux qui se disent: ça n'aura pas d'impact ça sert à rien que je le fasse. Vous savez ce que j'en pense!!!
Evidemment, cette action ne sert pas à se donner bonne conscience(elle n'entraînera aucune économie immédiate d'énergie) mais bien plutôt à se conscientiser. Cette action seule ne suffit pas, elle doit vous amenez à repenser votre façon de consommer et de vous comporter face notre "home"
Voila le flyer  que j'ai réalisé avec Cécile Quéau, "celle qui en fait des pages!":


        
              Et bientôt je poste le reste, et la fin donc, de mon voyage.
                  

9 août 2009

Avec ça, du silence.







http://www.deezer.com/listen-213366
Chet Baker - There will never be another you

5 août 2009

Pasaporte por favor







http://www.deezer.com/listen-951553
Devendra Banhart - Lazy Butterfly

Real Time Web Analytics